Passion au théâtre du Châtelet



Oyé oyé mes épicéas en sucre ! 

Pour ne rien vous cacher, c'est un peu la course en ce moment, entre APB, les dossiers à envoyer, les rendus à terminer, et les entretiens à préparer, je suis une petite boule de stress. Je vais tenter de ne pas terminer l'année sous Prozac (ok j'abuse). J'ai plein d'articles en stock, mais absolument pas le temps de les préparer. D'où mon absence ces derniers jours.

Je ne lâche pas le blog pour autant. Ce petit blog qui m'offre tant d'opportunités, dont une dont je vais vous parler de suite ! Vous l'avez peut-être vu sur les réseaux sociaux, dans le cas où vous me suivez, lundi soir je me suis rendue au théâtre, du Châtelet plus précisément. J'ai eu la chance d'avoir été invitée (des fois je ne comprends pas ce qu'il m'arrive) à la répétition générale de "Passion", un "musical" inspiré du roman "Fosca" d’Iginio Ugo Tarchetti (dont j'ignorais totalement l'existence).
J'aime bien les comédies musicales, j'en ai déjà vues quelques unes dans ma jeunesse, du coup j'étais toute jouasse. 
J'ai mis quelques photos que le CM du théâtre m'a envoyée histoire que vous ayez un aperçu de la pièce.


Mais avant de vous parler du spectacle, voici un bref résumé de l'histoire, à ma manière (attention le paragraphe qui va suivre contient quelques spoilers)
L'intrigue se déroule en Italie au XIXème siècle. Le principal protagoniste est Giorgo Bachetti, un militaire, jeune capitaine de surcroît. Il est muté dans une garnison du Nord de l'Italie, ce qui l'embête bien car il n'a pas vraiment envie de quitter sa gow  sa maîtresse, Clara. Ils se promettent donc de tenir une relation épistolaire, histoire d'entretenir la passion. Arrivé dans le Nord, Giorgio commence à s'intégrer dans le régiment, plus ou moins bien, puisqu'il trouve ces militaires relativement beaufs. Néanmoins une chose l'intrigue, une chose nommée Fosca, qui s'avère être la cousine complètement folle malade du Colonel. Cette dernière développe une obsession pour notre cher Giorgio (en même temps il lui a prêté des bouquins), qui pourtant la repousse. De fil en aiguille, il s'avère que même si elle est un peu étrange, il l'aime bien cette Fosca, sachant qu'à mon avis il l'a prise en pitié car elle n'a pas eu une vie facile. Bref, voilà l'intrigue principale, et /!\ ZONE SPOILER /!\ Giorgio se tape Fosca et elle meurt trois jours plus tard.



Je ne suis pas du tout experte en la matière (a contrario de nombreuses personnes qui se trouvaient dans la salle), donc mon jugement va s'avérer extrêmement subjectif. 
J'ai bien aimé le spectacle, c'était pas mal distrayant, les artistes étaient bons (et je ne dis pas seulement cela parce que j'ai trouvé le chanteur principal plutôt pas mal, surtout avec sa petite moustache). J'ai particulièrement apprécié les décors. La scène était mobile, ce qui rendait le changement entre les différentes scènes rapide et dynamique. En toile de fond point de décors peints figuratifs, mais de grandes toiles abstraites et graphiques en noir et blanc. Cela ajoutait une certaine touche de modernité à la pièce (modernité peu présente dans les costumes par exemple) et permettait également de faire fonctionner l'imagination, en recréant mentalement le décor. Les tableaux étaient assez sobres, sans détails superfétatoires, et donc j'arrivais mieux à me concentrer sur  l'action en train de se dérouler (car au bout d'un moment il m'arrive de divaguer)
Après je dois vous avouer que je n'ai pas été ardemment passionnée (c'est le cas de le dire ahah) par la pièce, mais cela relève plus de l'histoire en elle-même et de mes goûts personnels. Néanmoins il y avait parfois quelques petites pointes d'humour glissées dans les dialogues, ce qui était cool (vous savez que j'aime me bidonner en finesse).


Dans tous les cas c'était un chouette moment, alors merci beaucoup au théâtre de m'avoir invitée ! Si vous aimez les comédies musicales et les histoires d'amour compliquées des siècles précédents, ben c'est pour vous (bon les représentations avaient lieu jusqu'au 24 mars mais peut-être qu'ils vont le rejouer).
Sur ce je vous laisse, j'ai des dossiers à envoyer. Promis j'essaie de revenir rapidement !



Bisous épineux ❤︎ 

http://chatelet-theatre.com/

1 commentaire

  1. Hey, comme d'habitude je dévore tes articles de blog ils sont si différents, on voit que tu y portes de l'intérêt et j'adore les touches d'humour. Super article ;)

    RépondreSupprimer

Je lis tous vos commentaires, n'hésitez pas à m'en laisser, ça me fait très plaisir :D

© Un Sapin dans mon plac'art. Design by Fearne.