La vie dans 13m²




“On croit souvent qu'un appartement est bas de plafond, alors qu'il est tout simplement haut de plancher”


Pierre Dac


Depuis plusieurs semaines maintenant, je vis dans 13m². Autant vous dire que c'est relativement petit, mais je ne m'en plains pas. Je suis bien dans mon studio de la taille d'une coquille d'huitre (ceci est une comparaison étrange que je viens d'inventer) ou bien d'une boite de sardines. Oui cet article est à lire en écoutant du Patrick Sébastien. J'ai cependant du m'adapter, développer quelques techniques, et faire face à de petits désagréments. Pour résumer cela j'ai fait une petite liste (pour changer). Quand tu vis dans un appartement aussi grand qu'un hobbit :

1 Tu es sans cesse obligé(e) de ranger : et pour moi qui suis d'une nature assez bordélique je peux vous dire que le changement est non négligeable. Fini les trucs qui traînent par terre, le bazar sur le "bureau" ou encore les vêtements entamés posés ça et là.

Dans mon cas, ma table basse est multifonctions : à la fois table à manger, table à devoirs, table à ordinateur, repose pieds, elle possède de multiples usages sauf celui pour lequel elle a été créée.

Au contraire, ma table dite "à manger" brille par son inutilité : quoi que, au temps pour moi, elle me sert de cale fenêtre et de temps à autre de "pose bordel".

En parlant de fenêtre : la mienne est presque constamment ouverte pour éviter l'asphyxie et le parfum "courgettes et escalope de dinde" sur les vêtements.

Chaque coucher est égal à un déménagement de l'appart : il faut pousser la table à manger inutile, puis la table basse sur laquelle on aura préalablement déposer les coussins et le dessus de canapé. Ensuite on procède à l'ouverture du canapé lit (ou BZ dans mon cas), puis l'on grimpe sur le lit pour attraper l'oreiller dans le placard et enfin c'est prêt.

Le déménagement s'effectue également au lever : après avoir ouvert la fenêtre (cf point 4), je me dois de replier le plus rapidement mon lit sous peine d'impossibilité de circulation dans la pièce, ce qui en soit est pas mal car je suis donc obligée de faire mon lit (croyez moi ça change).

Je me rince à l'eau froide : qui dit très petit logement dit ballon d'eau chaude dont la taille est proportionnelle à l'endroit, et étant donné que j'aime prendre des douches brûlantes et assez longues, je suis dans l'obligation de me rincer à l'eau glacée froide. Vous me direz que cela fait circuler le sang, c'est peut-être un bon plan pour brasser la cellulite des cuissots.

Le local à poubelles est ma deuxième maison : il s'avère que bien évidemment la poubelle est minuscule, ce qui oblige à aller la jeter extrêmement souvent, ce qui est fort peu pratique lorsque le matin tu sors de chez toi avec ton sac, ton carton à dessin gigantesque, ton sac poubelle et enfin tes milliards de cartons et bouteilles à jeter dans une poubelle séparée.

Mon coussin de sol s'est transformé en moulage de mon cul postérieur : voir point 2, car puisque je me sers constamment de ma table basse, globalement, je vis par terre. 

10  Je ne me sens pas seule : gros avantage de vivre dans un micro studio, il n'y a de la place pour personne d'autre que soi-même, l'impression de vide n'est donc pas vraiment présente (sauf dans le frigo, lorsque la flemme de faire les courses est là).

Je vais m'arrêter ici, bien que je pourrais ajouter d'autres choses, comme le fait que mon micro-onde, faute de four, est devenu mon meilleur ami. Et que le petit juif à sept heures et demi du matin je m'en passerai bien (au moins ça réveille). Néanmoins je l'aime bien mon petit appart, il n'est pas si petit (ce n'est pas 9m²) grâce à lui je peux largement dormir le matin et il est aménagé de telle façon à ce qu'une bonne partie de mes chaussures rentre (point non négligeable).
Et vous, est-ce que vous aussi vous vivez ou avez vécu dans un logement pour schtroumpfs ? Si oui, quelles étaient vos techniques ? 



Bisous épineux ❤︎



rpz le placard de Harry Potter

38 commentaires

  1. Hahaha ! Génial cet article !!!!! Je n'ai jamais vécu dans un appart-placard-à-balais mais avec ta description, je m'y croirais presque !!! Hihi, merci de me faire toujours autant rire <3

    RépondreSupprimer
  2. J'ai vécu dans 9m² en cité U... et ma technique, c'était d'y être le moins possible !! Même si j'avais fini par plutôt bien aimé ce petit nid les rares fois où j'y étais :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh 9m² !! C'est vrai que dès que je peux je suis à l'école ou dehors ! Mais je l'aime bien quand même mon petit studio :)

      Supprimer
  3. Je préfère les petits endroits aux grands ! Je trouve qu'on s'y sent beaucoup mieux.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est sûr, mais il y a petit et petit ;p

      Supprimer
  4. J'ai vécu dans 10,5 m2 (j'y tiens au 0,5 haha) avec toilettes sur le palier, ton article m'a rappelé pleins de souvenirs. Je n'ai pas de petits trucs pour mieux y vivre, à part tout optimiser (petites assiettes, petits bols, mini passoire). Bon courage pour l'année !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ouh làlà les toilettes sur le palier :/ Je suis contente d'avoir évité cela ! C'est vrai que la vaisselle est proportionnelle à l'appart.
      Merci ❤︎

      Supprimer
  5. C'est ce que j'ai vécu pendant deux mois cet été (10m2 à Paris) c'est exactement ça : le déménagement du matin et du soir, la fenêtre toujours ouverte avec en prime pour moi voisin quadra à qui ma vie servais de télé pendant qu'il fumait sa clope en face ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Aha les voisins d'en face ! Les miens ne sont pas voyeurs mais j'avoue que des fois j'oublie qu'ils sont là ^^

      Supprimer
  6. Haha, je crois qu'on a tous eu cette petite table blanche Ikea ! La mienne m'accompagne depuis 3 ans !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Cette table est juste indispensable ! ;)

      Supprimer
  7. J'ai ri en lisant ton article car je vis également dans un logement minuscule, un 9m carré (pire). J'habite à Paris et mon loyer est raisonnable donc je ne me plaindrai pas mais j'utilise les mêmes techniques que toi. Certes, le rangement est inévitable. Il m'arrive d'être bordélique mais une heure après je le regrette amèrement et fini toujours par ranger, ce qui n'est pas plus mal. Comme toi, je ne me sens pas seule face à la surface et utilise mon bureau comme table multi-fonctions. Malgré la petite superficie, j'ai réussi à personnaliser ma petite chambre (de bonne) pour la rendre plus cosy. :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le tout c'est d'arranger comme on peut l'endroit pour s'y sentir bien :D

      Supprimer
  8. Ton article m'a bien fait rire même si j'avoue que j'aurais du mal à avoir si peu d'espace... Mais le revers de la médaille, c'est que je passe pas mal d'heures dans les transports, chacun sa croix :D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai privilégié le sommeil à la place ^^

      Supprimer
  9. Que de souvenirs... Le problème, c'est qu'on s'habitue très vite à plus!

    RépondreSupprimer
  10. Je reconnais bien la le petit appart que j'ai eu pendant 3 ans ! C'est un peu pareil pour tous les petits endroits je pense mais je n'étais offert un lit en mezzanine avec bureau et armoire, ce qui est fort pratique ! Comme toi j'ai du apprendre à ranger, se qui n'était pas mon fort ! Maintenant j'ai un deux pièces et ça change beaucoup mais je suis ravie d'avoir garder la fibre du rangement !

    Des bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ça fera de bons souvenirs plus tard ! Ah un lit en mezzanine serait bien pratique...

      Supprimer
  11. J'ai l'impression de lire ma Best qui vit près de La Défense...

    Pour ma part, je vis chez mes beaux-parents. La chambre étant au sous-sol. Elle fait 10m² et si on veut un minimum d'indépendance/d'intimité avec Monsieur, je cuisine dans la chambre. Table de camping entre le lit et le radiateur. Mais bon, il y a les avantages de moins de bordel puisque j'ai plus tendance à ranger ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah oui j'imagine que c'est hyper pratique tous les jours ;p

      Supprimer
  12. On a vécu notre mutuel première vrai vie en couple dans un 25m carré pendant 1 an et demi avec nos garçons-poilus (3 à 4 rats, certains bébés nous ayant quitté de vieillesse, d'autres nous ayant rejoint). Autant dire que seule, la taille aurait été parfaite, à deux ça a été un véritable crash-test ! (surtout avec moi qui n'avait aucun expérience de la vie et de la bonne gestion d'une maison avec tout ce que ça implique)
    On est du genre à aimer avoir de beaux-livres, on aime les jeux de plateaux et en plus, on a acheté du matériels photos et vidéo, l'appart c'est vite fait sentir tout petit et remplie de bibliothèque.
    Rajoute à ça le fait que monsieur bricole beaucoup et que j'ai de mon côté beaucoup de matériel que je classifie d'art (sisi, promis, mon gros carton plein de feuilles de diverses qualités, motifs et autres, même fripé c'est de l'art).
    Nous qui aimions beaucoup partager nos jeux (avec de la bière ou du thé), on s'est sentie un peu à l'étroit et dans l'incapacité d'inviter qui nous voulions, mais bon, on s'organise pour faire ça ailleurs et tout va bien !

    J'ai très bien vécu le manque de place, ayant toujours eut une petite chambre et ça m'a permit de m'organiser. Mon conjoint ayant toujours vécu dans la grande maison familiale (ancien corps de ferme) a très mal vécu déjà la taille, mais aussi le fait d'être dans un appartement.

    Au final, on s'y fait et puis, c'était le temps de mes études, donc temporaire et quand on a déménagé dans trois fois plus grand, on était fin heureux !
    Le tout c'est de s'accomoder comme tu le montre si bien :p.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est tout une organisation !
      Dès que l'on passe dans un logement légèrement plus grand on a l'impression qu'il s'agit d'un palace ;)

      Supprimer
  13. Super article, je vis dans 17 m carrés depuis 4 ans et je me plains sans cesse de sa taille miniature alors chapeau! Bel article et finalement on s'y s'en bien quand même comme tu le dis! kifandblog.com

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. 17m² ça me paraît immense maintenant !

      Supprimer
  14. Ha ha ha je me reconnais bien ton article, ayant vécu plusieurs années dans 9m². Le jour où j'ai descendu mon lit mezzanine sur le trottoir pour enfin avoir un 160x200cm avec de la place autour (le truc de fouuuu) a été un grand instant d'émotion !

    Il y avait aussi ces moments forts où il fallait essayer d'étendre une lessive faite à la main (mais oùùùù ?), où tu te cognes dans le lavabo en te levant des toilettes, où tu arroses l'ensemble de la salle de bains quand tu sors de la douche...

    Ma technique ça a été de dédier un pan de mur aux célèbres étagères Expedit d'Ikea (renommées "Kallax") : elles sont partout mais on y range beauuuucoup de choses et le dessus peut servir de table (avec un tabouret devant), de plan de travail pour cuisiner ou travailler, etc. Et puis, trier régulièrement pour jeter/vendre/donner ce dont on ne se sert pas. Bon, et même si je l'ai haï, le lit mezzanine ça dégage quand même pas mal de surface au sol !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je, enfin mon dos, rêve d'un bureau, mais je ne vois pas comment faire, même avec une étagère :/

      Supprimer
  15. Hihi ça me rappelle mon studio dans lequel j'ai vécu deux ans, je prends plus grand cette année mais disons que c'est du vécu ! Surtout l'odeur de la nourriture qu'on veut absolument éviter sur les vêtements. Pour ma part c'était mon lit qui était devenu multi fonction, je faisais mes devoirs dedans, je prenais mon petit dej, regardais mes séries...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. L'odeur de bouffe c'est juste insupportable, je vais investir dans du Febreze ;)

      Supprimer
  16. Super article ! J'ai connu ça aussi lorsque je vivais dans mon petit appart à Bordeaux. Je me reconnait dans chacune de tes petites phrases, surtout dans celle de la fenêtre constamment ouverte ! L'été ça va, mais l'hiver je me les pelait ! En même temps, c'était soi j'avais froid, soit je sentais la frite quoi ! haha
    Bisous !!

    RépondreSupprimer
  17. J'ai aussi vécu dans un 12 mètres pendant 4 ans, ton article (super drôle) m'a rappelé plein de bons (et moins bons) souvenirs! Merci :)

    RépondreSupprimer
  18. Coucou Inès (ça faisait bien longtemps) ! Cet article m'a bien fait rire et m'a également rappelé des souvenirs puisque j'ai vécu dans un 9m² assez pourri d'une résidence universitaire à Bordeaux. Ça n'a duré que trois mois car je m'y sentais mal et j'ai fait des pieds et des mains pour changer et obtenir un studio tout neuf de 18 m² (le luxe). Les douches et toilettes étaient en commun et un peu cracra, je crois que c'était le pire. Un jour, j'avais eu l'idée d'inviter trois ou quatre camarades étudiantes, toute fière de les inviter chez moi, je leur ai fait du chocolat chaud, on était toutes serrées assises sur mon lit. Quand j'y repense, j'ai un peu honte. Le lavabo servait à la fois à me maquiller, me démaquiller, me brosser les dents et... faire la vaisselle. Et aussi il y avait des cafards.
    Bref, ton petit studio a quand même l'air bien plus chouette que ça. Au passage je te souhaite bonne chance pour tes études et cette nouvelle vie so exciting ! Et je m'en vais de ce pas rattraper les articles que j'ai manqué pour cause de fuite d'internet momentanée. Bisous.

    RépondreSupprimer
  19. Le nom de ton blog prend tout son sens haha

    RépondreSupprimer
  20. Première fois sur ton blog et je dois que je suis conquise!
    Cet article est vraiment excellent, très drôle et "vrai" :D

    Bon samedi à toi :)
    Des bises,
    Sybille ♡

    The new new girl

    RépondreSupprimer
  21. J'ai encore la chance d'étudier en province, donc c'est un peu le paradis (28 m^2, popopooo)
    Mais comme je vais bouger sur Paris l'année pro, voilà ce sera finiii (comme chantait Jean-Louis (Aubert) )
    en tout cas ton article est super drôle !
    et puis aussi spartiates qu'ils soient, on les aime nos apparts

    RépondreSupprimer

Je lis tous vos commentaires, n'hésitez pas à m'en laisser, ça me fait très plaisir :D

© Un Sapin dans mon plac'art. Design by Fearne.