Le caddy cassé et la jupe bouteille de Badoit



"Dans ce grand magasin
- Non, j'ai rien vu d'joli
Et j'ai rien mis dans mon caddie"


"J'ai rien mis dans mon caddie,", Philippe Châtel


Mes conifères pailletés, 

Demain c'est le grand jour, le B-DAY, la première épreuve de BAC, 4h de philosophie. Je sens que je vais lamentablement me chier cela ne va pas être une réussite, à moins que l'esprit de Descartes ne décide de s'emparer de moi le temps de quatre heures (enfin trois ça ira). Bref, nous verrons bien, ce n'est que de la philo après tout. Malgré ce fameux bac je continue de publier car il faut bien s'aérer le cervelas de temps à autre, même si vous en conviendrez que faire mumuse sur un vieux caddie Carrefour Market cul de jatte dans un entrepôt abandonné est une activité relativement peu commune pour se détendre. Je cherchais un endroit, j'ai vu le caddie, j'ai directement su que je voulais aller ici. Âge mental quatre ans.





Au lieu de philosopher sur mon incommensurable puérilité, je préfère disserter sur ma jupe. Qui est une jupe crayon (même si on ne dirait pas car j'ai les pattes écartées sur presque toutes les photos), chose que je ne pensais jamais pouvoir porter compte tenu de ma morphologie un peu bizarre. Le fait est que cette jupe n'est pas moulante, mais bel et bien ajustée. Conclusion malgré la proéminence de mes os des hanches, je ne ressemble pas à une bouteille de Badoit. Presque pas tout du moins. Il faut juste éviter de faire comme moi et d'ingérer du cake à s'exploser la panse suite à un pique nique de dingue avec ma classe. Sinon bonjour le bide gonflé. De ce fait j'étais en apnée sur toutes les photos. Vive la triche (y'a aussi le "j'enlève mon soutif pour que cela rende mieux lors de la prise du dos de mon débardeur"...).



Cette longueur un peu bizarre n'est pas quelque chose que je porte habituellement non plus. Elle me coupe les abattis en deux, pile sur le genoux. Autant dire adieu aux gambettes de Gisèle (Bündchen) avec ce genre de pièce. Cette longueur à tout du moins l'avantage de cacher les genoux et les cuisses, ce qui est pas mal lorsque comme moi, l'on s'est pris un énorme coup de soleil dans cette zone. En toute logique, il faudrait mettre des talons pour allonger la silhouette nianianaiani, que nenni, des basket c'est bien plus cool et confortable pour la flemmarde des godillots que je suis. J'ai peut-être l'air haute comme trois pommes avec des guiboles de dix centimètres de long, mais au moins j'épargne mes petons d'une douleur lancinante. Depuis le bal du lycée où j'ai fini pieds nus avec des crampes jusque dans les cuisses pour cause de chaussures fortement douloureuses, je fuis les talons. Je vous jure que cela peut servir de technique de torture. J'aime le plat.



(attention sourire colgate plein de gencives)

C'est le retour du jaune, bien que je ne sois pas (encore) bronzée, je ne suis toujours pas convaincue que le jaune "matche" avec mon teint d'endive, m'enfin peu importe.

Veste en jean - Vintage
Collier - Hopeshop
Débardeur - Stradivarius
Jupe - Asap Paris
Chaussettes - Pas Chassé
Basket - Vans

(mode bouteille de Badoit)

Je dois avouer que je me suis bien amusée, à pousser un vieux caddie rouillé, en étant roulée comme une bouteille de Badoit, dans un vieil entrepôt dans lequel toute personne non vaccinée contre le tétanos doit s'abstenir d'aller. 
Est-ce vous aussi vous porter la jupe crayon ? Est-ce que vous essayez de sortir de vos habitudes vestimentaires ? J'espère en tout cas que ce petit look vous aura plu.
Sur ce je vous laisse, je m'en vais réviser la doctrine de Platon.



Bisous philosophiques ❤︎

12 commentaires

  1. haha j'adore tes photos!! et ton look aussi par la même occasion
    biz ma belle
    aurore
    http://www.passionnanteetpassionnee.com/

    RépondreSupprimer
  2. J'ai découvert ton blog récemment et j'adore ton style d'écriture ! Sinon, j'aime beaucoup ta tenue aussi et je trouve que même en bouteille de Badoit tu es rayonnante.
    Bonne chance pour ton épreuve de philo, que Descartes soit avec toi.
    Bisous !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci ! J'adore écrire alors je suis contente que mon style te plaise (même si je raconte pas mal de bêtises ^^)
      Des bises

      Supprimer
  3. J'adore comme d'hab (et je plussoie le port du jaune) !

    RépondreSupprimer
  4. Très sympa cette série de photo ! Et bon courage pour la philo !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci, j'ai adoré faire ces photos !
      Bises

      Supprimer
  5. Ce look est vraiment sympa !J'adore :)
    Bon courage pour demain !

    Bisous,
    Hélène de http://le-petit-monde-d-helene.blogspot.fr/

    RépondreSupprimer
  6. Oh mais ma chouchou, bonne chance pour le baaaac ! Je suis sûre que tu vas tout déchirer, j'aurai une pensée pour toi demain matin... Concernant ce shooting, j'adore, sans surprise, puisque rien ne m'excite plus dans la vie que les entrepôts désaffectée (phrase bizarre). J'aime ce jaune, ça ressort très bien. Quant au plat avec la jupe, je trouve ça très cool au contraire. Tes photos sont chouettes et tu est très rigolote (amour sur le dernier gif). Bravo donc, encore une fois :)

    Et merde !

    www.mawajane.com

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merciiii (la fille qui répond une semaine plus tard c'est moi),
      Je me disais bien que cet endroit allait te plaire, je ne l'ai pas encore exploré entièrement en plus !
      Des poutouuus

      Supprimer
  7. Cette classe ;)
    Eh ben je trouve que le jaune te va plutôt vachement bien ! Et vive le plat ♥
    Bisous littéraires,
    Juliette

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci ^^
      J'essaie d'apprivoiser le jaune de plus en plus et team pieds à plat !
      Des bisouuus

      Supprimer

Je lis tous vos commentaires, n'hésitez pas à m'en laisser, ça me fait très plaisir :D

© Un Sapin dans mon plac'art. Design by Fearne.