Coobiscuits de la campagne presque healthy



Oyé oyé mes sapins d'été !

Ce matin j'avais prévu de publier un article. Cependant, horreur, malheur, gros bug, page blanche, ma cervelle était aussi vide que celles des anges de la téléréalité. Soudain la lumière fut dans ma caboche et l'envie de vous proposer une recette me vint. Moralité de l'histoire, quand t'as pas d'inspi, fais des cookies. Ceci est mon nouveau mantra.

Depuis un moment mon petit frère (enfin quinze piges youhou) s'est mis au sport et a décidé de revoir son alimentation. Bref, je ne vais pas m'étendre là-dessus, mis à part le fait qu'il est chiant. On a donc en stock pas moins de trois cent cinquante-six paquets de flocons d'avoine en réserve dans les placards. J'ai alors commencé à en manger le matin, et à tester divers recettes avec. Bowl cake, granola, porridge, je fais ma YouTubeuse. Alors pourquoi ne pas faire des gâteaux avec ? Je me suis souvenue d'une recette de cookies aux flocons d'avoine dans un de mes livres de recette préférés. Ok dans un de mes deux livres de recettes. J'ai décidé de m'en inspirer pour créer une recette à ma façon. C'est comme cela que sont nés les coobiscuits. Après de longues hésitations sur l'appellation, "Biskies", "Coocuits", j'ai jeté mon dévolu sur "Coobiscuits". Non non, pas les Scoobiscuits. Quoi que Scooby-Doo aurait probablement salivé devant ces petits gâteaux.   Alors je sais, vous allez me dire "Ouais mais attends y'a de la cannelle et tout, ça fait biscuits de Noël ton affaire. On est en plein de mois de juillet qu'est-ce que tu branles ?". Ben à DisneyLand ils passent bien le spectacle de la Reine des Neiges en plein été aussi donc chut.

Bon le titre est un peu mensonger. Vous allez voir les ingrédients, et vous verrez que ces coobiscuits contiennent assez de beurre et de sucre pour faire partie de la #TeamGras. Mais ils sont également composés d'avoine et de fruits secs, ce qui leur donne un petit goût campagnard (d'où la toile de Jouy héhhéhéhéhé), naturel, gerblé. Et comme les Granola, il est impossible de n'en manger qu'un.



pour environ 20 coobiscuits

125g de beurre demi-sel
125g d'huile végétale 
125g de sucre blanc
125g de cassonnade
200g de farine complète
200g de flocons d'avoine
2 oeufs
2 pincées de sel
1 c. à c. de levure
cranberries & abricots secs
noisettes & amandes
cannelle, vanille



1Mélangez le beurre (mou), l'huile et les sucres dans un fion de volaille cul de poule jusqu'à l'obtention d'un mélange homogène. Bon en soit si il reste des petits morceaux de beurre ce n'est point grave du tout, ils fondront plus tard.

2 Ajoutez ensuite tous les autres ingrédients en touillant bien à chaque fois. Pour terminer ajoutez les fruits secs grossièrement coupés. Si vous n'êtes pas fan des des fruits secs que j'ai choisis, vous pouvez les remplacer par d'autres que vous aimez comme des raisins secs, des noix, ou pourquoi pas des figues que sais-je, je n'ai jamais déclaré être une experte en fruits secs. Finissez pas une pointe de cannelle et de vanille. Ou alors faites comme moi et versez un tiers du pot par inadvertance.

3 Laissez reposer la mixture au réfrigérateur pendant une heure.

4 Sur une plaque recouverte de papier sulfurisé, déposez des petites boules de pâte. Pour obtenir une taille égale vous pouvez vous aidez d'une cuillère à glace, c'est fortement pratique. Enfournez le tout dans votre four (préchauffé) à 205°C et ce pendant 10 minutes.

5 Mangez sans culpabiliser parce que vos papilles sont contentes et que c'est ce qui compte.




Et hop ! J'espère que cette recette express tout droit sortie des limbes de ma caboche vous aura plu et vous aura alléché ! Si jamais vous la testez, n'hésitez pas à poster une petite photo sur les réseaux sociaux en me taguant.
Une dernière chose totalement hors-sujet. J'ai enfin mis à jour mon Portfolio, pour celles et ceux qui se demandent ce que j'ai foutu cette année. Pour y jeter une mirette il vous suffit de cliquer sur l'onglet "Portfolio" dans la barre de gauche (ou alors juste de cliquer ici).
Sur ce je vous laisse, je m'en vais me mettre en quête de Pokémons.


Léchouilles ❤︎



Ouistiti au City



"Balance, Balance, Balance,

Balance-toi"

"Balance-toi", Tony Parker


Mes épicéas suintant de résine (rapport à la chaleur)(oui c'est peu ragoûtant),

Point météo avant de rentrer dans le vif du sujet de cet article. Il fait carrément chaud, oui, même en Picardie. Il faut dire que lorsque le mercure (cet expression est totalement périmée, je crois que les thermomètres au mercure sont interdits depuis bien longtemps, bref) dépasse les 30°C mon corps déclare forfait. Je suis moulax, en état de larvitude, et je ne fais pas grand chose mis à part bing watcher des séries en tâtant du crayon de couleur. M'enfin, il m'arrive aussi d'avoir des activités stimulantes comme celles de porter des meubles à bout de bras. Yep, aujourd'hui j'emménage dans mon 28m2 (la foliiiie) roubaisien. Enfin je nettoie et j'amène les meubles quoi. Je me suis donc transformée en déménageuse non pas bretonne, pour la journée.







Comme il fait beau et chaud chaud chaud (cacao)(Annie Cordy est en moi) je me suis rendue à la plage samedi dernier, dans la baie de Somme. C'était bien chouette et fortement hilarant, d'ailleurs j'ai cela sera probablement le sujet d'un prochain article. Je vous parle de cela pour aborder un détail qui vous aura peut-être attiré ou non la mirette. L'étrange patchwork de couleurs sur mes gambettes et mon faciès. J'ai pris des coups de soleil... Pourtant j'avais mis de la crème. Du coup j'ai l'air un peu con avec mes jambes parfum vanille-fraise. Ok j'ai l'air franchement débile. Mais que voulez-vous, my bad comme diraient nos amis outre-atlantique. Je ne vais pas tricher et camoufler cela grâce à Photoshop (et puis je ne sais pas assez bien m'en servir de toutes façons). Ce sont comme mes boutons ou mon gras du genou. D'ailleurs en parlant de gras du genou, j'avais promis d'aborder ce sujet dont tout le monde se carre. Depuis quelques semaines je me suis mise au sport le matin. Du sport à ma façon, des séances que j'ai bidouillées moi-même grâce à Youtube mais brouf. J'étais auparavant perturbée par la zone située l'intérieur de mes cuisses, vous savez au niveau des adducteurs. Puis j'ai réglé le problème en trouvant l'exo adéquate. Mais comme le dir le célèbre adage 'un de perdu, dix de retrouvés", et là en l'occurrence je suis désormais obsédée focalisée sur le gras du genou. Cette petite partie graisseuse à l'intérieur de la cuisse mais à la même hauteur que mon genou. C'est mon nouveau combat : exterminer ou tout du moins muscler cette zone indésirable. Si vous avez des tuyaux je prends. Brouf, trêve d'élucubrations sur mes guiboles de mannequin. Tremble Karlie Kloss.

Cet été j'ai décidé de renouveler ma garde-robe de short en les cousant de mes paluchettes. J'ai commencé une jupe culotte pimpée avec des franges de rideau. Je trouve que cela relève un peu la pièce toute simple et la rend plus fun. Et grand ravissement de ma personne et de mon porte monnaie, elle ne m'aura coûtée en tout et pour tout que cinq petits euros. Moins un truc me revient cher, plus j'en suis fière Ce modèle est relativement taille basse. C'est rare que je porte des bas qui ne me remontent pas jusque sous les aisselles. Je préfère, le risque de débordement est ainsi limité. Et je peux rentrer des choses, tel mon tee-shirt dedans. M'enfin il faut changer de temps à autre. 

L'ensemble n'étant point très coloré et manquant d'idée de lieux, je me suis rabattue sur le city stade de chez moi. Autant vous dire qu'il s'agit un endroit où je ne vais pour ainsi dire jamais. C'était un dimanche après midi et il n'y avait pas un matou dans le coin. Aucune marmaille grouillante et braillante. Fort étrange mais fort drôle. J'ai tenté des figures de style en me pendant tant bien que mal aux poteaux. Ce ne fut pas une réussite du tout. Vous pouvez aisément le constater.








J'ai une nouvelle paire de lunettes trop cool ! Je ne sais pas ce que vous en pensez mais personnellement j'aime beaucoup. Elles me donnent un petit air blasé, donc sont parfaites en cas de mauvaise humeur, sortie inopinée où j'espère ne croiser personne (évidemment ce sont dans ces moments là que je tombe pif à pif avec des gens) voire dépression dans mon canapé. Attention gros point fort, coulis sur le cheescake, je peux jeter une mirette sur mon téléphone sans les ôter et sans être gênée par l'assombrissement du aux verres. Comment cela se fesse fait-ce ? Ben grâce à leur forme je peux regarder en dessous.


Tee-shirt - Soft Grey
Jupe-culotte - M comme Marie
modèle M comme Manège
Pompes - Pull&Bear
Montre* - Daniel Wellington
-15% avec le code INESAPIN jusqu'au 15 aôut





Et vous comment se portent vos gambettes ? Si vous ne savez pas quoi faire et que vous avez chaud vous pouvez aller lire ou relire cet article. Je fais de l'auto-promo c'est gratos.
Sur ce je vous laisse, je m'en vais me remettre de ma journée et m'éventer. Toutes mes confuses pour la chanson choisie.


Des poutous collants de résine ❤︎



Top 10 des raisons qui font que la Picardie est une région exceptionnelle


"Souviens-toi
Ça parlait
De la Picardie"


"Les roses de la Picardie", Yves Montand


« La Picardie ? Ah dur », « Ah nan désolé je ne connais pas, y’a quoi là-bas ? ». Voici le genre de réactions que l’on rencontre lorsque l’on déclare que l’on est picard. Pourtant elle regorge de qualités incroyables et insoupçonnées. Alors si vous venez de cette chère contrée betteravelandaise, que vous partez en vacances cet été et que vous désirez ardemment rabattre le caquet des autres vacanciers critiquant notre chère région, voici une liste non exhaustive des merveilles picardes :

1 Ses champs de betteraves : en soi cela ne fait pas rêver, mais si je vous révèle qu’il est possible de faire de l’alcool extra-fort avec, cela devient tout de suite plus intéressant. De quoi avoir chaud à moindre coût l’hiver.

2 Sa ficelle picarde : spécialité gastronomique de la région, il s’agit d’une sorte de galette-saucisse améliorée puisqu’elle se compose d’une vraie crêpe (et non pas de cette galette toute noirs amère chère à nos amis breton), de jambon et d’une délicieuse duxelle (des mycoses champignons hachés menus) de champignons. C'est à la fois gourmangd et fondangt. Avouez que vous avez l’eau à la bouche désormais.

3 Ses phoques : venez visiter la magnifique baie de Somme avec ses phoques, veaux marins et agneaux des pré-salés.

4 Ses gens Jean célèbres : de nombreuses personnalités illustres sont nées et ont vécu en Picardie, dans des domaines divers et variés. On compte notamment Jean de la Fontaine, Jean Racine, Jean Calvin, Jean-Jacques Rousseau, Jean-Baptiste Corot, Jean Mermoz ou encore mon préféré, Jean-Pierre Pernaut. Et Jean j'en passe.

5 Ses pommes de terre : il faut savoir que malgré l’affectueux surnom que je lui ai attribuée, la Picardie ne produit pas que des betteraves, elle est également spécialisée dans la culture de pommes de terre de qualité. En effet, la majorité des patates composant la purée Mousseline proviennent de Picardie. Si vous ne me croyez pas vérifiez au dos du paquet. ET Antoine Parmentier était picard. En somme (et aussi en Aisne et en Oise), on pèse dans la tubercule.

6 Ses sportifs : Jérémy Stravius a été champion du monde de multiples fois et Céline Goberville est vice championne olympique, championne du monde et double championne d’Europe du tir au pistolet 10 mètres. La Picardie, une région qui forme des champions.

7 Ses monuments historiques : on y trouve moult châteaux (Chantilly, Pierrefonds, Compiègne …), cathédrales (Amiens, Beauvais, Laon et même Noyon), abbayes (Chaalis, Longpont, Saint-Jean des Vignes, …), tout pour entretenir sa culture aussi bien que les champs de tubercules.

8 Ses numéros de départements stylés et facile à retenir : l’Aisne c’est le 02, l’Oise le 60 et la Somme 80. C’est classe. Et si l’on additionne 60 à 02 inversé, soit 60+20, on obtient 80. Tout est lié. 

9Le parc Astérix : c’est français, on s’y amuse plus que DisneyLand, c’est moins cher et franchement Mickey Mouse c’est du pipi de chat à côté d’Obélix.

10Les picards ont le sweg intense : il suffit d’aller au Prix de Diane à Chantilly pour le voir.


(quand on parle mal de ma région)

La bisette picarde ❤︎

© Un Sapin dans mon plac'art. Design by Fearne.